Irène Grosjean : guider vers la guérison et la pleine santé (version longue)

Quelle relation peut-il y avoir entre émotions et alimentation, cette vidéo (d'Irène Grosjean) donne quelques éléments de réponse et montre combien , le psychisme, l'émotionnel, le corps et donc l'être tout entier peut être affecté dans le bon sens comme dans le mauvais sens par une alimentation, qu'elle soit négative ou positive.

Je n'emploie pas toujours le terme d'alimentation toxique mais plutôt négative pour que la personne reconnaisse pour ell-même cette propre influence.

Je remarque que certaines substances alimentaires reconnues bonnes peuvent avoir sur moi et en fonction de ma sensibilité une répercussion négative.ainsi je ne les reconnais pas comme toxiques au regard pourtant de la très grande négativité informationnelle qu'elles contiennent pour moi à un moment précis.

Je donne le pouvoir à cette alimentation négative sur moi car je ne connais pas consciement les effets de cette information en ce qu'elle révèle de moi ou en ce qu'elle tente de me faire comprendre ( voir les vidéos sur tistrya de Gregory Motumbo).

Lorsque l'alimentation négative se manifeste à un moment précis sur le plan émotionnel, il y a le réveil d'une blessure et cette information me signale que cette blessure est encore très présente.Je peux donc prendre conscience que le travail peut se faire sur l'émotion vécue avec évidemment une fleur de Bach apropriée, mais aussi en mettant une intention positive qui viendra donner une information positive et en même temps et sur le long terme regarder ma blessure avec de la bienveillance et de l'accueil...vaste programme!!!

Je souhaiterais parler en ce qui concerne l'alimentation et les répercussion sur l'émotionennel de" fils " car l'alimentation négative peut ouvrir une brèche dans le corps et enrouler l'émotion avec ce fil informationnel qui va emprisonner celle-ci soit pour un temps court d'une heure ou deux soit pour un temps plus long de quelques heures à quelques jours.

Comme si l'émotion était engrammée dans le liquide alimentaire, par l'eau de l'aliment et pouvait tourner en boucle sans pouvoir en sortir.

Ainsi donc je suis attentif ou j'essaye de l'être avant de juger une personne dans son comportement si il n' y a pas une alimentation négative qui vient interférer et emprisonner ses émotions .

Gregory Mutombo : Retour à l'unité

La prise de conscience aide au démellage du fil et parfois le fait d'évoquer en soi ou en dehors de soi permet une décharge de l'émotion, soit l'acceuil sans victimisation excessive permet de s'accepter avec de la non culpabilité soit le temps fait son travail, mais à quel prix.

On comprend mieux qu'elles sont toutes les répercussions agressives et négatives d'une alimentation qui est devenue toxique par sa quantité et/ou sa répétition.